Wilma Queen - Bibiana Liria

Chez Wilma, on est une grande famille de meufs qui avançons ensemble afin de faire bouger les codes du cyclisme féminin 🤘
Pour vous faire découvrir les contours de notre Wilma way of life, on s'est associées à des femmes puissantes.
Let's us introduce you to nos ambassadrices 💜

Passionnée et déterminée, Bibiana nous fait découvrir son univers et son amour du vélo. 💪🏼

Qui es-tu ?

Je suis né à Manresa (Barcelone), en Espagne, un lundi de folie, le 25 août 1980 j'ai donc 40 ans. Aujourd'hui, je vis toujours dans la même région. Cependant, j'ai récemment vécu en Afrique du Sud, en Turquie et en Suisse.

Si tu devais choisir 3 adjectifs pour te définir, lesquels seraient-ils ?

Créative ! Curieuse ! Communicative ! 

Quand as-tu commencé le vélo ? Qu'est-ce qui t'a poussée à choisir le cyclisme plutôt qu'un autre sport ?

J'ai commencé à faire du vélo il y a seulement 10 mois. Exactement, le jour de Noël 2019. J'ai pris mon vélo Scott d'occasion pour faire 35 km. Cela m'a pris presque 2 heures, avec une vitesse moyenne de 17,7km/h ! !! (Crazy).

C'est drôle, j'ai été entouré de cyclistes toute ma vie : tous mes oncles et ma tante sont cyclistes. L'un de mes oncles était coureur professionnel quand il était jeune. Je partage donc avec eux la plupart de mes "entraînements" et nos dimanches sont désormais consacrés à la découverte de nouveaux itinéraires en Catalogne et en Andorre.

Mon cousin et mon frère étaient aussi des cyclistes quand ils étaient plus jeunes ; ils ont même fait partie d'équipes cyclistes amateurs. Aujourd'hui, mon frère et sa petite amie viennent de se mettre au vélo, à nouveau, uniquement parce qu'ils sont tellement jaloux que l'autre partie de la famille (mes oncles et moi) passe autant de temps ensemble ! 😂😂

De plus, mon oncle et mon cousin ont un magasin de vélos à Manresa, donc, autant vous dire que le vélo est souvent dans nos conversations...

Pour mon oncle, c'est très spécial que je partage cette passion avec lui maintenant. Ma mère était sa soeur, mais aussi sa meilleure amie. Grâce à cette passion commune, il se sent un peu plus proche d'elle à nouveau.

J'ai pratiqué différents sports tout au long de ma vie, mais j'étais surtout une accro de la gym ; vous savez : Zumba, Spinning, CrossFit, les trucs de fitness...

Le jour où j'ai fait ma première sortie, j'ai eu un déclic, et ce sentiment que j'ai eu avec le vélo ne peut être comparé à rien d'autre.

D'après mon profil Strava depuis le 25 décembre 2019 (moins d'un an donc...) :
Activités de cyclisme : 108
Distance totale : 5 900 km
Pente positive totale : 92.000mts

Woman with a bike

Pratiques-tu d'autres sports aujourd'hui ?

Afin de garder des amis dans ma vie, je fais également de la randonnée et du ski (en hiver).

Mais mon autre activité "d'évasion" est la danse contemporaine. Avec ce type de danse, mon corps de cycliste se sent soulagé. Je m'intéresse aussi au yoga... Mais je ne suis pas encore une yogi.

Le vélo demande beaucoup de temps, et un entraînement régulier si tu veux progresser, comment t'organises-tu au quotidien ?

Avant la situation de pandémie, je pouvais m'entraîner environ deux jours en semaine (car j'avais un emploi à distance et je pouvais organiser mes horaires de travail comme je le souhaitais), et le week-end. Puis, j'ai perdu mon emploi en juillet, en raison de la crise du Covid.

En plein été, j'allais m'entraîner tôt le matin (vers 7h) pour éviter la chaleur. Maintenant, je m'entraîne aussi le matin, mais un peu plus tard, pour éviter le froid et l'humidité.

Je dois dire que beaucoup de gens me félicitent pour mes résultats en cyclisme. Peut-être que c'est quelque chose de génétique et qu'avec ma famile, on à ça dans le sang comme on dit. Aucune idée ! C'est vrai aussi que mon oncle m'aide beaucoup, car il me soutient non seulement avec des conseils, mais aussi avec beaucoup de motivation. Ma tante est celle qui me donne des conseils en matière de nutrition ! 

Peux-tu nous parler de ta routine personnelle d'entrainement ?

Je m'entraîne généralement tous les deux jours, pour éviter la surcharge musculaire. Mes rides font entre 40 et 50 km en semaine. Le dimanche, c'est le rituel de la famille et des amis ; nous partons à la découverte de nouvelles routes. Le parcours est généralement d'environ 100-130km.

Un petit conseil à donner aux femmes qui aimeraient se mettre au vélo ?

Commencez ! Commencez avec ce que vous avez. Dès que vous le pouvez. Commencez simplement et laissez vos jambes suivre le courant.

Si tu devais choisir un endroit sur Terre, quel serait-il ?

C'est difficile de répondre, car j'ai visité tant d'endroits merveilleux... J'ai même découvert des endroits où je n'étais jamais allé près de chez moi... La Catalogne a des routes incroyables !

Les Dolomites étaient en effet à couper le souffle.

Selon toi, en tant que femme et cycliste, que pourrait-on faire ou mettre en place pour changer l'image du cyclisme féminin ?

J'aimerais éviter l'image sexy des femmes cyclistes dans les médias sociaux : décolletés profonds (fermeture éclair du maillot trop basse), poses non naturelles avec le vélo... ce genre de choses.
Je ne suis pas contre le fait d'être sexy, puisque vous pouvez être sexy pour quelqu'un simplement parce que vous êtes forte et confiante. Je suis contre l'image patriarcale d'être sexy : seins, fesses, grosses lèvres...
En outre, il faudrait investir davantage dans le domaine professionnel. Les sponsors devraient soutenir plus de femmes, et les courses professionnelles comme Le Tour devraient envisager de faire la version féminine.
J'ai aussi vu des hôtesses au Il Giro de chaque côté du vainqueur à la fin de chaque étape. Pour éviter cela, je proposerais de mettre deux coureurs amateurs (homme et femme) de chaque côté du vainqueur. Ce serait génial pour eux en tant que cyclistes amateurs et ce n'est pas du tout sexiste.

Quel est ton plus grand rêve en tant que cycliste ?

Trouver (ou créer) un emploi lié au cyclisme. J'aimerais inspirer les autres... Je pense que je suis plutôt sur la bonne voie. Ma communauté Instagram a beaucoup grandi depuis que j'ai commencé ce voyage à vélo, et les retours sont géniaux. Je suis vraiment heureuse !

Inspiring quote

A quote that defines you?

"Ne prenez pas demain pour acquis".
Je sais que chaque jour est un cadeau et je veux en profiter au maximum.

Pour suivre les aventures d'Anita, ça se passe par 👉 ici 👈 ou 👉 ici 👈Instagram