Wilma Queen - Sandrine Fraissard

Chez Wilma, on est une grande famille de meufs qui avançons ensemble afin de faire bouger les codes du cyclisme féminin 🤘
Pour vous faire découvrir les contours de notre Wilma way of life, on s'est associées à des femmes puissantes.
Let's us introduce you to nos ambassadrices 💜

"Dans le cyclisme vous trouverez la liberté, la paix et la confiance."

Qui es-tu ? 

Je suis originaire de Grenoble, en France. J'habite à Lyon. C'est beaucoup plus facile d'être à la campagne et de pouvoir rouler dans des endroits sympas aux alentours.

Si tu devais choisir 3 adjectifs pour te définir, lesquels seraient-ils ?

Déterminée ! Exigeante ! Dévouée !

Quand as-tu commencé le vélo ? Qu'est-ce qui t'a poussée à choisir le cyclisme plutôt qu'un autre sport ?

J'ai commencé le vélo comme j'ai commencé le ski ou la natation... Mes parents m'ont appris à faire du vélo et depuis, je n'ai jamais vraiment arrêté. Je l'utilisais pour aller à l'école, puis au travail. Mais un jour, sur le trajet du travail, j'ai eu un mauvais accident et je me suis fait les ligaments croisés... A l'époque je faisais également de la course à pied, mais suite à cet accident, j'ai eu des douleurs lors de la course. J'ai alors choisi de me consacrer entièrement au cyclisme. 

Pratiques-tu d'autres sports ?

Le vélo a beaucoup aidé à la récupération de mon genou et j'ai également pu recommencer à courir. Aujourd'hui, je continue à courir des marathons. Mais je fais également des courses de plus courte distance car j'aime vraiment ça. Je pense que c'est un excellent complément à mon entraînement à vélo. J'aime aussi faire du snowboard et du patinage en hiver. La randonnée m'apporte également une grande joie en partageant des moments parfaits avec des amis.

Woman cycling in mountains

Le vélo demande beaucoup de temps, et un entraînement régulier si tu veux progresser, comment t'organises-tu au quotidien ?

En ce moment, je m'entraîne pour un défi assez important. Je vais participer à la Race around Rwanda, une course de 800 km. Par conséquent, je m'entraîne presque tous les jours. J'ai besoin de travailler sur ma fatigue, donc 2 fois par semaine je m'entraine 2 fois dans la journée (matin et soir). Je fais également des exercices en intérieur sur mon home-trainer. 

Peux-tu nous parler de ta routine personnelle ?

Ma routine d'entraînement peut être résumée par ces 4 mots : Vélo, Yogging, Course, Récupération !

Un petit conseil à donner aux femmes qui aimeraient se mettre au vélo ?

Trouvez des amis cyclistes avec qui vous pouvez rouler, mais essayez également toutes seules. Vous trouverez la liberté, la paix et la confiance ☺️

Si tu devais choisir un endroit sur Terre, quel serait-il ?

La Suisse !

Quote 

Selon toi, en tant que femme et cycliste, que pourrait-on faire ou mettre en place pour changer l'image du cyclisme féminin ?

Plus d'événements, plus d'ateliers, plus d'images de femmes "normales" à vélo, plus de témoignages, plus de confiance, un équipement plus fiable, des tenues plus attrayantes, plus de sécurité sur les routes, plus de respect de la part des automobilistes, des vélos plus accessibles, plus de filles qui parlent de vélo.
 

Quel est ton plus grand rêve en tant que cycliste ?

Faire le Tour de France !

Une citation pour te définir ?

"Trouvez de la joie dans tout ce que vous choisissez de faire. Chaque travail, chaque relation, chaque maison... il est de votre responsabilité de l'aimer, ou de le changer. " - Chuck Palahniuk

Suivez Sandrine sur Instagram : @100drine_38

Instagram